Comment bien choisir votre station de relevage ?

Acheter sa première schoix station de relevage.tation de relevage est loin d’être un jeu d’enfant.

Chaque modèle affiche en effet de nombreuses caractéristiques techniques qu’il n’est pas facile de décrypter pour un profane.

Les personnes qui rencontrent cette difficulté décident alors de demander des conseils aux vendeurs des rayons bricolages.

Cependant, rares sont les professionnels qui ont les compétences requises pour vous aider à choisir ce type d’appareil.

Malgré cela, nous allons tout de même vous présenter différentes informations qui vont vous donner les moyens de trouver la station de relevage adapté à vos besoins.

Toutefois, il est nécessaire de vous expliquer les différents domaines d’applications de ces types de dispositifs.

Les domaines d’applications des stations de relevage

Le fonctionnement des stations de relevage est comparable à ceux des systèmes de drainages les plus usuels.

Ces appareils aspirent en effet de l’eau dans un réservoir ou un conduit avant de  « recracher » le fluide à une haute pression.application station de relevage

Cela offre de nombreux domaines d’applications à ces appareils.

Mais, il faut dire qu’ils sont principalement utilisés pour « relever » les eaux usées.

Dans le cas où le réseau d’eau d’une habitation est à un niveau trop bas pour être raccordé aux égouts, l’usage d’une station de relevage est incontournable.

Dans ce contexte, le dispositif servira à recueillir les eaux usées dans un premier temps avant de faire remonter ces fluides à un niveau suffisant pour être évacué.

À part cela, ces appareils peuvent être utilisés pour se débarrasser des eaux pluviales en suivant le même principe.

Les vide-caves sont en effet des types spécifiques d’unités de relevage pour « eaux claires ».

Ils sont souvent portables et peuvent être très utiles en cas d’inondation dans les sous-sols. Ce format leur permet aussi d’être employés pour vider rapidement une piscine pneumatique.

Enfin, sachez les stations de relevage sont parfois incontournables pour certains types de systèmes d’irrigations.

Elles sont indispensables pour faire écouler de l’eau à un débit correct. D’ailleurs, elles peuvent également être utilisées pour fertiliser les champs ou pour pulvériser du pesticide de manière méthodique.

Les critères à prendre en compte pour trouver la station de relevage idéale

Dans la plupart des cas, une personne achète ce type d’appareil pour évacuer ses eaux usées. Nous nous sommes donc basés sur cette hypothèse pour rédiger ce guide d’achat.

Pour ce type d’entreStephanie - Tsy foiko ianaoprise, il convient préalablement d’évaluer vos besoins.

Il s’agira principalement de savoir à quelle hauteur les fluides doivent être « relevées ».

Il faut également savoir à quel débit ces substances seront évacuées.

Quoi qu’il en soit, il vous faudra surement l’aide d’un plombier pour connaitre les configurations idéales pour votre réseau sanitaire.

En fonction de ses informations, il vous faudra regarder à la loupe les caractéristiques techniques de la station de relevage ci-dessous

  • La puissance électrique de l’appareil

Les stations de relevage contiennent une pompe motorisée pour aspirer les eaux usées et projeter ces fluides.

Ce composant central fonctionne à l’électricité et beaucoup de personnes se mettent en tête de trouver le modèle avec la pompe la plus puissante.

Pour ce faire, ils évaluent chaque appareil selon sa puissance électrique (exprimé en Watt).

En fait, ce chiffre ne donne pas une idée réelle de la vraie puissance du dispositif. Une pompe de 1100 watts peut n’arriver qu’à remonter l’eau jusqu’à à peine 3m pendant qu’un autre modèle de même type arrive à relever jusqu’à 10 m.

Ce qu’il faut savoir c’est que le nombre de Watt est insignifiant en termes de choix de station de relevage, cet indice met en lumière la consommation électrique de l’appareil chez la plupart des modèles en vente.

Dans ce sens, il faut au contraire choisir le dispositif avec le moins de Watts, mais qui offre une pression satisfaisant.

  • Le débit maximal de la station de relevage

Le débit maximal des stations de relevage (exprimé en m3/h) est le critère principal pour choisir votre modèle.

Ce chiffre donne en effet les réelles performances de l’appareil. Cependant, vous devez savoir que ce débit « maximal » peut diminuer une fois l’appareil installé.débit maximal de la station de relevage

Cette diminution dépend d’abord de la hauteur à laquelle les eaux usées vont être relevées.

Plus l’évacuation se fera à un dénivelé élevé, plus le débit baissera. En outre, le diamètre de la tuyauterie et la nature de celle-ci peuvent également occasionner une « perte de charge ».

Dans tous les cas, il est essentiel de consulter la courbe caractéristique du modèle.

Ce document donne la fluctuation du débit de l’appareil en fonction du niveau de relevage. Selon les normes en vigueur, les eaux usées doivent être évacuées entre 0,7 et 2,3 m3/h.

Nous vous conseillons tout de même de prendre une marge d’au moins 10 % pour respecter cette condition.

  • La granulométrie de l’appareil

Selon votre type d’installation, vous pouvez avoir besoin d’une station de relevage qui doit drainer de l’eau plus ou moins boueuse.

La granulométrie de l’appareil (exprimé en mm) rend compte du diamètre des particules qu’il peut aspirer sans problèmes.

Un appareil avec une granulométrie de 40 mm convient aux eaux usées qui ne contiennent pas de matières fécales ou de sables.

Pour ce genre d’utilisation, il vaut mieux trouver un dispositif avec une granulométrie de plus de 70 mm.

  • La temstation de relevagepérature maximale supportée par l’appareil

Si vous prévoyez de vous munir d’un modèle pour évacuer l’eau de votre salle de bain, cette caractéristique est très intéressante.

La plupart des stations de relevage ne conviennent qu’au drainage de fluides de moins de 40°C, mais notre comparatif contient des dispositifs qui supportent jusqu’à 90°C.

  • Facilité d’entretien

Entretenir une station de relevage peut devenir problématique si vous ne vous achetez pas le bon modèle.

Aussi, nous vous conseillons de vous munir d’un modèle qui pourra être installé « en surface ».

Quelques dispositifs doivent être placés profondément dans le sol, mais sachez qu’il vous faudra vérifier l’appareil 3 à 4 fois par an selon le modèle et il est clair que cela ne sera pas facile si celui-ci n’est pas facile d’accès.

>>> Lire notre guide comparatif des meilleurs pompes de relevage<<<