Comment fonctionne une pompe de relevage ?

fonctionnement station de relevageUn bon réseau d’évacuation est très important pour le bien-être des ménages. L’installation de ce type de système peut cependant rencontrer parfois des complications. Il arrive en effet qu’un réseau d’eau domestique se trouve à un niveau inférieur de la bouche d’évacuation. Dans cette situation, les eaux usées ne peuvent pas être évacuées par écoulement gravitaire. Pour régler le problème, l’emploi d’une pompe de relevage est incontournable.

Ces dispositifs servent à transporter un volume d’eau à une cote d’altitude supérieure. Malgré ce rôle qui peut sembler simple, il faut toutefois savoir que ces appareils sont très sophistiqués.

Qu’est-ce qu’une station de relevage ?

Comme cité plus haut, une station de relevage sert à « relever » un volume d’eau à une certaine hauteur. Ce fonctionnement leur offre d’ailleurs de nombreux domaines d’applications.

Elles sont principalement utilisées pour raccorder un réseau d’eau à une bouche d’évacuation situé à une hauteur élevée.

Mais, il existe également certains modèles appelés vide-caves qui peuvent servir pour évacuer de l’eau pluviale en cas d’inondation des sous-sols.

À part cela, ces dispositifs sont très courants dans l’agriculture. Ils peuvent alimenter un système d’irrigation à l’aide d’une nappe phréatique.

Ils sont même parfois utilisés pour la distribution de pesticide et d’engrais.

Le principe de fonctionnement de ces appareils

Chaque pompe dstation de relevagee relevage est munie d’un réservoir dans lequel se trouve une pompe (de relevage) plus ou moins puissante selon le modèle.

Ce composant est l’élément principal du dispositif puisqu’il fournit la puissance hydraulique pour remonter l’eau.

Étant en système fermé dans la cuve de la station (de capacité variable chez chaque modèle), la pompe aspire et propulse le contenu du réservoir de l’appareil dans un tuyau dit « de refoulement ».

Pour ce faire, elle est munie d’un moteur électrique à turbine pour drainer et refouler l’eau vers le conduit d’évacuation.

Le mode d’allumage de ce composant peut être automatique ou manuel.

Chez les dispositifs manuels, il est crucial d’allumer la station quand le réservoir est plein. Les modèles automatiques quant à eux sont munis d’un ou plusieurs flotteurs immergés dans la cuve.

Quand ces éléments atteignent une certaine hauteur, la pompe se met en marche. De même, le moteur s’éteint automatiquement quand le niveau de l’eau dans la cuve est assez bas.

fonctionnement de ces appareils

Dans ces conditions, il est clair que les stations de relevage automatiques sont plus pratiques.

Cependant, il convient également de se pencher sur d’autres caractéristiques pour trouver un modèle adapté à vos besoins. Il faut par exemple prendre en compte la puissance de la pompe.

Plus celle-ci est puissante, plus l’évacuation des fluides est rapide.

De même, c’est également de ce facteur que dépend le débit de sortie des eaux. Pour l’évacuation des eaux usées, il est essentiel que les liquides soient évacués à un débit entre 0,7 et 2,3 m3/h.

Pour des utilisations agricoles, il faut que l’eau sorte à des débits encore plus élevés.

Quoi qu’il en soit, vous trouverez surement chaussure à votre pied après avoir consulté notre comparatif. Ce dernier contient les 10 meilleures stations de cette année.

Diverses informations utiles pour choisir votre pompe de relevage

La puissance de lachoix station de relevage pompe n’est pas la seule chose à analyser pour trouver le modèle de pompe de relevage qui va convenir à ce que vous envisagez. Il est également essentiel que l’appareil soit adapté à la nature du liquide à évacuer.

La plupart des modèles en vente sur le marché ne peuvent prendre en charge que le relevage d’eaux claires ou chargées.

Ces appareils ne conviennent pas à une eau vaseuse ou boueuse. Pour ces types de fluides, nous conseillons de regarder à la loupe la « granulométrie » de l’appareil.

Ce chiffre (exprimé en millimètre) détermine le diamètre maximal des particules en suspension dans le liquide que l’appareil doit drainer.

Une station de relevage avec une granulométrie de plus de 70 mm devrait arriver à évacuer de l’eau boueuse sans aucun problème.

Les modèles ayant ce profil sont également idéals pour ceux qui envisagent de faire relever l’eau provenant des toilettes.

À part cela, nous vous conseillons de vous attarder sur la température maximale que l’appareil supporte.

La plupart des acheteurs prévoient d’évacuer les eaux usées de leur salle de bain et de leur cuisine. Cependant, leur installation chauffe l’eau à une température assez élevée.

Il faut toutefois savoir que rares sont les unités de relevage qui peuvent supporter jusqu’à 60°C.

Dans ce contexte, il est crucial de choisir un modèle qui arrive à drainer de l’eau à cette température pour qu’il n’y ait pas de détérioration prématurée.

En outre, il est essentiel d’entretenir convenablement sa station de relevage pour que celle-ci puisse disposer d’une longue durée de vie.

>>> Lire notre guide comparatif des meilleurs pompes de relevage<<<